MEMENTO :

 

Mon travail est une tentative d'affirmer la nécessité des représentations de la mort au XXIème siècle. Le dessin est pour cela mon outil privilégié. Jean Clair affirme que "tout commence au dessin et tout peut avec lui recommencer". Le dessin me permet de manipuler la matière graphite, et avec elle, de reconstituer dans un poudroiement ces corps issus des archives judiciaires. En suspens sur la surface du support, cette matière cendre fait émerger les figures de ces spectres déliquescents, confrontant avec l'image vraie de la mort, donnant accès à ces visions bannies par la société Occidentale. Entre vie et mort, instant figé, volonté d'avenir et survivances spectrales, mes dessins sont des apparitions en suspens.

" Qui dessine nourrit le projet d'abolir la distance qu'il mesure entre lui et la réalité. C'est un passage. Il apparaît ou réapparaît à chaque fois que l'art se heurte à une impasse, ou à une impossibilité." Jean Clair - La possibilité d'une issue