Acci-dentelles


2019

Sculpture mobile à la machine à coudre, Impression sur papier du scan d’un testament trouvé dans une brocante, endommagé puis reconstitué grâce à une technique de broderie sur tissu soluble à l’eau.


«Aujourd’hui, ce sont de petites pièces à conviction, toutes en dentelles.» Arlette Farge, Le goût de l’Archive
 

Les testaments, les photos d’enterrement et extraits d’archives judiciaires constituent mes archives personnelles. J’en fait la collection, comme dans une tentative d’extraire de ces documents pourtant si formels une essence subjective, émotive. Ici, il s’agit d’effectuer un transfert de cette rigueur administrative vers mon interprétation sensible, de porter atteinte à l’image de ce document pour pouvoir la reconstituer avec la broderie.
Naît de cette opération un objet nouveau, issu de plusieurs procédés de déliquescence de matière. La broderie se fait dentelle, réparatrice, nouvelle trame sensible, une greffe qui reconstitue, répare, réinvente.