Les Tombeaux vides


2021 (Série en cours)

Dessin format A4 sur feuille d'oeuvre format A3, reproduction au crayon à papier d'après photo.


Cette nouvelle série est la première ne présentant pas de corps. Je travaille sur un format plus petit que lorsque je représente des cadavres, en fait à la limite du prélèvement. Inspirée par le récit Biblique du Tombeau Vide, je puise également ma réflexion dans l’ouvrage du prêtre Pascal Genin Le mystère du tombeau vide. L’auteur y affirme que l’apothéose du Christ, lors de sa résurrection, passe avant tout par l’absence de son corps. Le miracle transite par le corps absent.
La matière graphite est cernée par le vide qui l’encadre. Finalement , ici, il est question d’absence, et de sublimation par l’absence. Les vides deviennent des motifs aléatoires, l’image semble à la fois s’effacer et se constituer. La suspension dans ces images se passe en deux temps, puisque je choisis délibérément de reproduire des images de tombeaux profanés. La dynamogénie du devenir propre au non-finito apporte réparation et avenir ; affirmant encore que l’art, dans le contexte de la représentation de la mort, peut calmer les maux.